[vc_row rehub_container= »true » stickysidebar= »true » disable_centered_container= »true » centered_container= » »][vc_column width= »3/4″ css= ».vc_custom_1520095765466{background-position: center !important;background-repeat: no-repeat !important;background-size: contain !important;} »][vc_column_text]chaudière pellet

 

Avec la chaudière à pellets ou à granulés, il est grand temps de dire adieu au grand froid de l’hiver, aux soirées frisquettes ainsi qu’aux matinées glaciales. Cela fait partie du passé puisque désormais, en vous équipant de ce dispositif, vous êtes sûr de rester au chaud. En de simples termes, la chaudière à granulés est un système de chauffage permettant de réchauffer l’air ambiant d’une part et de réchauffer l’eau sanitaire d’une autre.

Le fonctionnement de la chaudière à pellets est plus ou moins spécifique mais pourtant à la portée de tous. Son mécanisme est composé d’une chambre à combustion à travers laquelle les copeaux de bois sont insérés, pour être brûlés afin de transmettre de la chaleur. Il est primordial de l’alimenter pour s’assurer qu’il y a assez de combustibles pour répondre à vos besoins. Néanmoins, cela dépend de votre consommation et de votre usage de l’appareil.

Généralement, la chaudière est raccordée au système de chauffage de la maison. La chaleur se diffuse alors dans l’eau par le biais de circuit de canalisation. Une fois chauffée, l’eau est stockée dans un ballon. D’une part, elle pourra être utilisée pour divers usages domestiques et sanitaires. D’autre part, si l’eau n’est pas consommée, elle sera redirigée vers le circuit des radiateurs, ou vers un plancher chauffant.

En ce qui concerne la fumée produite par la combustion, elle sera évacuée grâce au conduit de cheminée. Enfin, la chaudière à pellets est également constituée d’un bac permettant de collecter les cendres des combustibles. Bien entendu, celui-ci doit être vidé régulièrement afin d’éviter une obstruction.

Si vous souhaitez installer une chaudière à pellets chez vous, il est nécessaire de disposer d’un grand espace. Mais soyez sûr qu’une grande habitation peut parfaitement être chauffée par ce type de dispositif. Ce dernier est habituellement installé dans la chaufferie ou dans la buanderie si vous en disposez.

Idéal en hiver pour réchauffer et fournir de l’eau chaude, la chaudière à granulés ou à pellets est aussi un fidèle compagnon pour les tâches quotidiennes, permettant par exemple le lavage de nourritures à l’eau chaude. Il n’y a pas de doute là-dessus : ce sera votre plus grand allié !

Penchons-nous davantage sur les caractéristiques et fonctionnalités de cet appareil pour en connaître un peu plus avant de l’adopter.

Le granulé ou pellet : les atouts et avantages du combustible

Si le poêle à granulés est autant apprécié, c’est particulièrement pour sa nature économique et écologique. Vous l’avez compris, il ne nécessite pas d’électrisation pour fonctionner, ce qui vous permettra de réduire votre consommation.

Le pellet de bois est un combustible écologique par excellence. Son processus de fabrication assure que le bois soit fermement compressé. De cette manière, vous ne craindrez pas de polluer l’air ni votre mobilier.

Quand il est question de chauffage, le bois est de plus en plus sollicité. Ce combustible regroupe plusieurs profits pour ses utilisateurs et particulièrement lorsqu’il est forme de granulés.

Qu’est-ce que le granulé ou pellet ?

Le terme pellet est le nom anglais donné au bois en granulés. Il s’agit de la transformation du bois qui passe par plusieurs étapes avant d’obtenir sa taille de 6 à 8 mm de diamètre et de 15 à 25 mm de long.

La sciure créée par le bois est dans un premier temps, épurée et affinée pour ensuite être séchée. Par la suite, elle sera compressée pour donner la forme de granulés.

Le granulé : un combustible économique

L’utilisation du granulé est fortement plébiscitée de par son économie. Effectivement, les granulés de bois s’acquièrent à un prix moindre et offre un rendement optimal. L’alternative du chauffage à bois se tourne d’ailleurs vers l’économie en terme de consommation : grâce aux granulés, vous êtes sûr de réduire vos factures. Si le coût du gaz et celui de l’électricité sont plus onéreux, celui des granulés ou pellets est largement plus rentable.

Le granulé : un combustible écologique

A contrario de ce que l’on pourrait penser, l’utilisation de granulés n’émet pas de pollution importante. Suite à la combustion, le dioxyde de carbone est capturé par les arbres, ce qui fait des granulés de bois, des combustibles renouvelables et écologiques.

L’utilisation du bois promue par les labels

Axés sur l’utilisation du bois comme combustible de chauffage, des labels tels que “Qualibois” et “Flamme verte” se répandent depuis plusieurs années. Leur objectif est de promouvoir l’emploi d’équipements de chauffage performants.
Pour le label “Flamme verte” par exemple, le dispositif doit répondre notamment aux critères suivants :

  • L’appareil doit apporter un rendement énergétique,
  • L’appareil doit émettre du monoxyde de carbone dans l’atmosphère,
  • L’appareil doit émettre des particules fines.

Actuellement, les appareils certifiés par le label portent jusqu’à 7 étoiles pour justifier leur performance. Par ailleurs, le label “Qualibois” sur les services de professionnels dans l’installation des dispositifs de chauffage.

Quelle puissance utiliser pour une chaudière à granulés ?

Il est primordial de régler une chaudière à granulés comme il se doit et de choisir la bonne puissance, afin d’éviter les mauvaises surprises. Rapportez-vous à l’espace que vous souhaitez chauffer. Techniquement, il suffit de 5 kW pour chauffer une petite maison, tandis qu’un grand logement nécessiterait jusqu’à 20 kW.

Quelles sont les capacités du réservoir ?

Le fait de pouvoir stocker des granulés dans le réservoir d’une chaudière est l’un de ses plus grands avantages. Cet atout procure un maximum de confort sachant que le réservoir (ou le silo) peut contenir une grande quantité de pellets, prêts à l’usage. Mais quelle en est la capacité et comment en profiter ? Un grand nombre de fabricants proposent aujourd’hui des prototypes de chaudières pouvant amasser 400 kg de granulés. Les plus petits réservoirs peuvent contenir environ 35 kg.

Programmer et déclencher à distance une chaudière à pellets

La programmation et le déclenchement à distance d’une chaudière à pellets sont possibles grâce à l’avancée de la technologie. Vous trouverez auprès des commerçants, des chaudières équipées d’un programmateur. Cela permet de la déclencher au moment de la journée qui vous semble le plus propice. En parallèle, certains modèles se commandent à distance grâce à la domotique. En outre, si vous avez omis de le programmer, il est possible de le déclencher à distance par le biais d’un smartphone qui y sera relié.

Quel est le niveau sonore de la chaudière à pellets ?

La chaudière à pellets se caractérise par son côté peu bruyant. Bien que cela dépende des marques de fabrication, en général, peut de bruit découle de ce dispositif. Dans le cas contraire, le son émis par la machine ne devrait pas être dérangeant et il est d’autant plus facile de s’y habituer.

L’installation d’une chaudière à granulés : comment ça marche ?

Il est recommandé que l’installation d’une chaudière à granulés se fasse de préférence par un professionnel. Ceci est spécialement dû à l’installation de son silo qui demande un travail vigilant et minutieux de par sa taille et son volume. Toutefois, si vous disposez d’une grande expertise dans le domaine du bricolage et des installations, vous pouvez assurer la pose par vos propres soins.

Pour ce faire, choisissez un endroit spacieux et chauffé pour son emplacement. Il convient ensuite de faire les divers raccordements avec le circuit de canalisation et le conduit de cheminée pour l’évacuation de l’air.[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/6″ offset= »vc_col-lg-offset-1 vc_hidden-sm vc_hidden-xs »][wpsm_list]

[/wpsm_list][/vc_column][/vc_row]