[vc_row rehub_container= »true » stickysidebar= »true » disable_centered_container= »true » centered_container= » »][vc_column width= »3/4″ css= ».vc_custom_1520095765466{background-position: center !important;background-repeat: no-repeat !important;background-size: contain !important;} »][vc_column_text]Chauffage bois buche

 

Les appareils de chauffage sont très plébiscités tant en hiver qu’en été, tout simplement parce qu’une température ambiante est très agréable à vivre peu importe la saison. Les fabricants mettent alors à la disposition des demandeurs une panoplie de dispositifs de chauffage, mais comment choisir celui qui serait le plus performant ? La question de performance se résume par de nombreuses caractéristiques dont :

  • La puissance de l’appareil
  • La chaleur émise par l’appareil
  • L’option économique de l’appareil
  • Le rendement de l’appareil
  • Le mécanisme de l’appareil
  • Le prix de l’appareil

Vous êtes à la recherche d’une machine de chauffage répondant à 100% à ces critères ? Pourquoi ne pas opter pour le chauffage à bois tel que la chaudière à bois ? Très boudé par les Français, le bois est un combustible plus que rentable. Présenté sous plusieurs formes (granulés, sciures ou bûches), il s’avère économique et écologique à la fois. La chaudière à bois vous offrira donc le luxe de rester au chaud tout en épargnant une grande partie de votre budget.

Parmi les différents modèles de chaudières à bois, découvrez celle à bûches dans cet article. Cette dernière se diffère des autres chaudières à bois de par son fonctionnement. En effet, contrairement à celles à granulés ou à pellets, celle-ci doit être alimentée manuellement et régulièrement pour se mettre en marche. Toutefois, elles possèdent de nombreux autres avantages comme son rendement qui s’élève jusqu’à 90%.

Pour mettre ce type de chaudière en marche, il faut avant tout introduire les bûches dans la chambre de remplissage. Celle-ci est également appelée “réservoir” ou “silo”. Une fois les bûches en place, il suffit d’actionner la machine pour qu’elle assure sa fonction de chauffage. Mais une chaudière offre également des commodités autres que le chauffage. En effet, la chaleur peut être diffusée dans l’air ou transmise à l’eau du circuit de chauffage. Une fois que l’eau aura atteint la température désirée, elle est stockée dans un ballon. Cette eau sanitaire peut servir à plusieurs usages : dans la cuisine ou dans la salle de bain.

De par sa taille et son volume, il est recommandé d’installer la chaudière à bois dans une pièce chauffée et à l’abri du froid pour un fonctionnement optimal. En outre, la pièce devra également être aérée de sorte que l’évacuation de fumée se fasse plus aisément. Une chaufferie serait idéale comme emplacement, mais si vous n’en disposez pas, la buanderie fera l’affaire.

Découvrez dans les lignes, les caractéristiques et tout ce qu’il faut savoir sur une chaudière à bûches, avant d’en acquérir une.

Le bois : quels sont les avantages de ce combustible ?

De nos jours, le bois est très utilisé comme combustible de chauffage. Il regroupe de multiples avantages allant de l’économie à l’écologie. Sachant que la bûche est la forme de bois la plus facile à trouver, les chaudières à bûches sont donc très appréciées.

Si dans un premier temps, la combustion faisait l’objet de grands débats, aujourd’hui, le bois que l’on utilise pour en produire est largement de bonne qualité. À cela s’ajoute la performance de l’appareil qui procure une ambiance chaleureuse et avec moins de pollution.

La bûche : un combustible très rentable et économique

L’achat d’un dispositif de chauffage se base premièrement sur sa rentabilité. Le bois répond entièrement à cette question d’économie dans la mesure où son prix est moins coûteux que le gaz ou l’électricité. En vous procurant une chaudière à bûches comme moyen de chauffage, vous êtes sûr de réduire votre consommation d’énergie ainsi que vos factures.

La bûche : un impact écologique sur l’environnement

Lors de l’achat d’un chauffage à bois, le doute se pose toujours sur l’aspect écologique de la machine. Bien que la combustion de bûches soit jugée polluante et salissante, la qualité du bois de nos jours diminue amplement ces risques. Le Co2 émis par le bois au cours de sa combustion est directement absorbé par les autres arbres, ce qui limite l’émission d’air pollué et impur.

Les labels encouragent l’utilisation du bois

Au cours des années 2000, de nombreux labels comme “Flamme verte” et “Qualibois” ont entamé l’action de promouvoir l’utilisation de bois de qualité.

Pour “Flamme verte” par exemple, le bois ainsi que l’appareil qu’il alimente doivent répondre à plusieurs conditions pour être utilisés. Ce faisant, le label attribue des étoiles aux équipements, exactement comme le principe des hôtels de prestige, notés par des étoiles. Aujourd’hui, seuls les appareils notés de 6 à 7 étoiles sont qualifiés de performants.

Force est de constater que les appareils doivent :

  • apporter un rendement énergétique,
  • émettre du monoxyde de carbone dans l’atmosphère,
  • émettre des particules fines.

Néanmoins, vous pouvez aussi partir sur ces critères pour choisir votre chaudière à bûches.

Quelle puissance utiliser pour une chaudière à bûches ?

Le réglage de la puissance d’une chaudière à bûches repose premièrement sur l’espace que vous souhaitez réchauffer. Il est nécessaire de la régler à la bonne puissance pour répondre à vos besoins. Comme elle s’utilise dans les grandes habitations, il est conseillé de la régler à 25 kW, une puissance qui permet de rester au chaud pour 24 heures. Bien entendu, tout dépend de la superficie de la maison et du mode d’emploi imposé par le fabricant.

Quelles sont les capacités du réservoir ?

Comme son mode de fonctionnement est manuel, la chaudière à bûches requiert une alimentation tous les deux jours. Néanmoins, elle comporte un réservoir permettant d’introduire les bûches pour assurer le mécanisme. Le réservoir d’une chaudière à bûches peut contenir jusqu’à 100 kg de bûches de 50 à 75 cm, pour une autonomie de deux jours.

Quel est le niveau sonore de la chaudière à bûches ?

Comme tout autre dispositif de chaudière, celle à bûches n’est pas insonore. Néanmoins, il existe des variantes où le bruit ne se fait sentir que pendant les premières minutes ou heures d’utilisation. Ordinairement, une chaudière à bûches émet de faibles bruits qui sont loin d’être dérangeants. Aussi, il est facile de s’habituer aux sons avec le temps.

Installer une chaudière à bûches : comment faire ?

L’installation d’une chaudière à bûches commence par le choix de l’emplacement. Ceci fait, il convient de mettre en place une cheminée d’évacuation de fumée ainsi que les raccordements nécessaires.

La pose d’une chaudière à bûches doit répondre à certaines normes, notamment son emplacement ainsi que la réalisation d’autres travaux (installation d’un circuit de chauffage et d’un conduit d’évacuation). Pour cela, il est sollicité d’avoir recours aux services d’un professionnel. Ce dernier peut également se charger de son entretien tel que le ramonage.[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/6″ offset= »vc_col-lg-offset-1 vc_hidden-sm vc_hidden-xs »][wpsm_list]

[/wpsm_list][/vc_column][/vc_row]